La BD animée

      Crée il y a peu par Yves "Balak" Bigerel, et connu des puristes sous le terme de turbomédia, ce nouveau médium se situe entre la bande dessinée, le diaporama et le film d'animation.  L'histoire se lit "step by step" avec la participation active du lecteur qui fait avancer le récit à son rythme, case après case et bulle après bulle. Les scènes animées viennent ajouter à cette lecture toute la magie du cinéma d'animation.

La BD animée ou le turbomédia présente au lecteur des cases BD qui se superposent au fur et à mesure. Les cases s'empilent les unes sur les autres, au lieu de se succéder sur une planche comme dans la bande dessinée traditionnelle. La mise en page des cases par superposition favorise les effets de surprise et permet au dessinateur/animateur de créer l'illusion du mouvement en jouant avec la persistance rétinienne ou l'effet phi.

La bande dessinée animée se distingue du turbomédia du fait de son support. Cette forme de BD alternative imprimée sur folioscope (flipbook) est en quelque sorte une version papier du turbomédia (médium qui a d'abord été créé pour le numérique). Ce changement de support implique un travail d'adaptation.